08/02/2009

Stagiaire

J’ai accueilli une stagiaire pendant 2 semaines chez mon grand client.
Le but était de lui permettre d’observer un environnement d’entreprise.

Comme je n’ai pas vocation à être observé comme dans un zoo,
je lui avais préparé un petit projet à réaliser sur les 2 semaines du stage.

Je pense que le projet a été très formateur pour la stagiaire :
elle a du se frotter un peu au monde réel et essayer de comprendre
les développements actuels de l’économie et du monde en général.
Pour une jeune femme terminant des études de mathématiques pures
le choc était important à plusieurs point de vues.
D’une part, mon rythme de travail et mes attentes sont assez élevées.

D’autre part, le travail est très itératif lorsqu’il faut explorer
les conséquences potentielles de la crise sur les activités d’une entreprise.

Au final l’expérience a été enrichissante pour tout le monde.

La stagiaire a vraiment eu l’occasion de découvrir un monde inconnu.
Mon grand client dispose d’une petite étude donnant des pistes
d’analyse à développer dans les mois à venir.

Et j’ai pu me rendre compte à quel point les jeunes qui sortent
de nos universités sont peu conscientisés au monde qui est le nôtre.

Je suis donc prêt à renouveler l’expérience dans les mois à venir,
même si je préférerais clairement une durée plus longue de stage.
Mais encore faudrait-il que l’université soit prête à évoluer...

10:20 Écrit par V. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : monde, crise, stage, universite, entreprise |  Facebook |