09/09/2010

Transitions

 

Transition.jpeg

 

 

Il y a 11 ans je montais ma première société. Son objet était clair :
« Conseil et support en gestion, finance et traitement de l’information »
Les affaires commençaient bien : quelques beaux contrats
avec des clients divers et variés : grands groupes et start-ups.


Puis est arrivé 2001 : l’éclatement de la bulle internet,
l’entrée dans une nouvelle guerre, les incertitudes grandissantes

se sont traduits par le ralentissement des affaires en général,

l’arrêt de gros contrats qui assuraient la base de mes revenus.
Ma période la plus dure fût sans aucun doute l’année 2002 :
seul face à un marché en déclin, la tête pleine de doutes et de craintes
quant à ce que serait le lendemain, pour ma famille et pour moi.

Mais dès le printemps 2003 j’ai créé une nouvelle dynamique.
J’ai appris à gérer une transition difficile malgré le contexte.
Et depuis nous progressons régulièrement vers de nouveaux objectifs.

J’ai ainsi pu monter deux autres sociétés qui grandissent également
malgré la crise de 2008 et la conjoncture a priori défavorable.

Maintenant, je veux passer à une nouvelle étape.
Partager avec d’autres patrons de PME ce que j’ai appris.
Je suis donc en train de constituer une nouvelle entreprise,
dédiée à l’accompagnement de PME qui font face à une transition,
et dont les dirigeants auraient besoin d’un vrai support efficace
sans tomber dans les pièges classiques des consultants traditionnels.

Si ce projet vous intéresse, n’hésitez pas à me contacter.
Nous serons pleinement opérationnels d’ici peu.


08/06/2010

Virus

Virus

 

Trois mois. Cela fait aujourd’hui 3 mois que j’ai mis à jour ce blog.
Pourquoi une si longue absence, contraire aux règles d’or de la toile ?
La réponse tient en un petit mot qui a de grandes conséquences : VIRUS.

Le mois de mars a été très chargé (surprise) professionnellement.
Les vacances familiales de ski de début avril ont été excellentes :
beau soleil et neige fraîche, ski, bons repas et bon repos : le rêve.
Et là, le 15 avril, quelques jours après le retour, une attaque virale.
Dure ! Etat de fièvre intense durant 4 jours, cloué au lit, apathique.
J’ai essayé de continuer à gérer mes projets par téléphone,
mais mon corps refusait de soutenir les efforts que la tête demandait.

«Vous serez sur pied dans quelques jours» m’avait dit le médecin.
Puis le message devint : «Quelques semaines de repos et cela ira».
Début juin nous en sommes à «Cela pourrait prendre 3 mois».

Habitué à travailler en pleine forme 12 à 14 heures et dormir 6-7 heures,
je suis passé à un rythme inversé avec minimum 10 heures de repos,
pour des périodes de travail ne dépassant pas 8-9 heures au mieux.
Et mon état de santé reste très capricieux : phases hautes et basses
sur une même journée ce qui est peu compatible avec mon agenda.

Conséquence : j’ai entièrement revu mon organisation personnelle.
Dans l’urgence j’ai dû chercher des sous-traitants pour assurer
le suivi des projets critiques pour mes clients sans perte de qualité.
J’ai dû aménager mon horaire de travail de façon drastique.
Beaucoup plus de travail depuis chez moi, peu de présence physique
chez mes clients, suppression des voyages hebdomadaires,...

Dans tout danger se trouve une opportunité...
Plutôt que de m’apitoyer à longueur de journée sur mon triste sort,
cette période difficile m’amène à repenser intégralement mon entreprise.
Je dois être nettement moins indispensable à la gestion quotidienne,
et plus me concentrer sur le développement de long terme.
Je dois plus formaliser l’ensemble des compétences acquises
pour pouvoir les mettre en oeuvre au travers de mes collaborateurs.

Finalement ce satané virus pourrait signer le début d’une nouvelle ère...
faite de croissance plus rapide au service de plus de clients.

22/03/2009

Les Alliances

Alliances

 

Ce vendredi soir j’ai passé près d’une heure en ligne avec mon associé.
Après quelques sujets divers concernant la gestion de notre entreprise,

Raphaël a abordé un point beaucoup plus important pour nous.

Il venait d’aller manger avec un ancien collègue croisé chez ADL.
Nos chemins se rencontrent de temps à autre, au gré des missions.
Cette fois, Raphaël voulait discuter des opportunités qu’aurait pu avoir
notre ancien collègue de le faire travailler sur une mission long terme.
Depuis plusieurs mois en effet, le taux d’activité de Raphaël a fort baissé.
Il vient de signer quelques petites missions, mais cela reste trop léger.

La conversation qu’il m’a rapportée a rapidement évolué...
Nous ne parlons plus de simplement contribuer au succès
d’un concurrent pour une mission particulière de long terme.
Il s’agit désormais d’évaluer dans quelle mesure nous pourrions
offrir une gamme de service complémentaires à leur entreprise.
C’est une formule qu’ils ont développée avec un autre ancien d’ADL.
Cela semble assez bien fonctionner au bénéfice des différentes parties.

Je dois avouer que je ne suis pas très enthousiaste pour cette approche.
J’ai acquis chèrement ma liberté professionnelle et en suis très jaloux.
J’ai donc demandé à Raphaël de réfléchir stratégiquement à l’alliance.
Quel type d’alliance voulons-nous dans quel but précis ?
Est-ce une approche à court terme pour développer des activités ?
Est-ce une approche de long terme pour s’intégrer comme pôle spécialisé
dans une structure qui dépassera largement notre entreprise ?

Je connais bien la théorie des alliances en stratégie.
Pour moi nous devons prendre le temps de réfléchir plus loin.
Les alliances peuvent être un outil merveilleux de développement.
Mais elles peuvent aussi être la fin du rêve que je porte en moi.
Et avec mon ego, plutôt chef de village gaulois que second à Rome.

08/02/2009

Stagiaire

J’ai accueilli une stagiaire pendant 2 semaines chez mon grand client.
Le but était de lui permettre d’observer un environnement d’entreprise.

Comme je n’ai pas vocation à être observé comme dans un zoo,
je lui avais préparé un petit projet à réaliser sur les 2 semaines du stage.

Je pense que le projet a été très formateur pour la stagiaire :
elle a du se frotter un peu au monde réel et essayer de comprendre
les développements actuels de l’économie et du monde en général.
Pour une jeune femme terminant des études de mathématiques pures
le choc était important à plusieurs point de vues.
D’une part, mon rythme de travail et mes attentes sont assez élevées.

D’autre part, le travail est très itératif lorsqu’il faut explorer
les conséquences potentielles de la crise sur les activités d’une entreprise.

Au final l’expérience a été enrichissante pour tout le monde.

La stagiaire a vraiment eu l’occasion de découvrir un monde inconnu.
Mon grand client dispose d’une petite étude donnant des pistes
d’analyse à développer dans les mois à venir.

Et j’ai pu me rendre compte à quel point les jeunes qui sortent
de nos universités sont peu conscientisés au monde qui est le nôtre.

Je suis donc prêt à renouveler l’expérience dans les mois à venir,
même si je préférerais clairement une durée plus longue de stage.
Mais encore faudrait-il que l’université soit prête à évoluer...

10:20 Écrit par V. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : monde, crise, stage, universite, entreprise |  Facebook |

14/06/2008

Associés

Voilà c'est fait : mon partenaire et moi sommes officiellement associés.
Nous sommes passés chez le notaire ce vendredi 13 en matinée.
Nous avons revu ensemble l'acte de constitution de la société.
Nous avons produit la preuve du versement du capital.
Nous avons également fourni le business plan des premières années.
Dès la publication au moniteur, un nouvel être juridique existera.

Comme discuté avec le notaire, nous sommes tous deux gérants.
Cela implique une confiance forte l'un dans l'autre puisque
chacun de nous peut pleinement engager l'entreprise commune.
Cette confiance est pour moi indispensable pour se lancer ensemble.
C'est un peu comme dans une vie de couple...
Quoique par les temps qui courent, un couple peut être plus fragile...

Bon, je vais vous laisser. Normalement je ne poste pas le WE.
Mais faut reconnaître que c'est exceptionnel.
On ne crée pas une personne juridique chaque jour de sa vie.
A bientôt pour la suite des aventures !

07:45 Écrit par V. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : associes, entreprise, confiance |  Facebook |

05/06/2008

Choisir un nom

Dernières étapes avant la création de la nouvelle société.
J'ai encore eu mon partenaire hier en ligne.
Nous avons les pires difficultés pour nous mettre d'accord.
Pas sur le business plan. Pas sur la répartition des parts.
Non, simplement sur le nom à donner à l'entreprise.

Un nom, c'est si simple et si important à la fois.
C'est la première chose que nos clients vont voir.
Il doit représenter nos activités, notre approche.
Nous devons le ressentir comme proche de notre vision.
Et là pour le moment nous coinçons.

Devons-nous partir vers des acronymes ?
Vers des images fortes ?
Mon partenaire a peur de rééditer une expérience passée :
une autre entreprise l'a forcé à changer le nom de sa structure actuelle.
Résultat : plein d'options nous sont "interdites" et on tourne en rond.
Bienvenue aux idées... Mais je dois conclure pour ce soir !

07:45 Écrit par V. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : entreprise, image, nom |  Facebook |

01/06/2008

Aube claire : que de projets...

Tôt levé ce matin, pour un dimanche s'entend.
La semaine a été lourde : j'étais très fatiqué vendredi soir.
Mais une bonne nuit de sommeil et un peu de repos samedi,
et je suis de retour à un meilleur état général.

Notre évènement de vendredi s'est bien déroulé.
Je suis un peu déçu par rapport au précédent, mais cela allait.
Par ailleurs, je viens de vendre un petit projet complémentaire
chez mon grand client favori : une extension d'un ancien contrat.
Et puis nous venons de décrocher une nouvelle mission
chez un nouveau client avec mon partenaire.
Nous débuterons vendredi prochain.

Entretemps, le montage de la nouvelle entreprise est encore reporté,
par empêchement du notaire cette fois. Mi-juin sera la date !

Chanson connue : faudra quand même surveiller la charge de travail...

07:14 Écrit par V. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : projets, entreprise, fatigue |  Facebook |