09/09/2010

Transitions

 

Transition.jpeg

 

 

Il y a 11 ans je montais ma première société. Son objet était clair :
« Conseil et support en gestion, finance et traitement de l’information »
Les affaires commençaient bien : quelques beaux contrats
avec des clients divers et variés : grands groupes et start-ups.


Puis est arrivé 2001 : l’éclatement de la bulle internet,
l’entrée dans une nouvelle guerre, les incertitudes grandissantes

se sont traduits par le ralentissement des affaires en général,

l’arrêt de gros contrats qui assuraient la base de mes revenus.
Ma période la plus dure fût sans aucun doute l’année 2002 :
seul face à un marché en déclin, la tête pleine de doutes et de craintes
quant à ce que serait le lendemain, pour ma famille et pour moi.

Mais dès le printemps 2003 j’ai créé une nouvelle dynamique.
J’ai appris à gérer une transition difficile malgré le contexte.
Et depuis nous progressons régulièrement vers de nouveaux objectifs.

J’ai ainsi pu monter deux autres sociétés qui grandissent également
malgré la crise de 2008 et la conjoncture a priori défavorable.

Maintenant, je veux passer à une nouvelle étape.
Partager avec d’autres patrons de PME ce que j’ai appris.
Je suis donc en train de constituer une nouvelle entreprise,
dédiée à l’accompagnement de PME qui font face à une transition,
et dont les dirigeants auraient besoin d’un vrai support efficace
sans tomber dans les pièges classiques des consultants traditionnels.

Si ce projet vous intéresse, n’hésitez pas à me contacter.
Nous serons pleinement opérationnels d’ici peu.


11/06/2009

Danube Blues

 

NoviSad-Small2

 

Désolé pour la longue absence. Je suis rentré ce lundi de Serbie.
J’avais donc du retard à rattraper dans mes affaires...

Je donnais mon cours annuel aux étudiant de MBA à Novi Sad.
Une bonne classe, très participative et enthousiaste.
J’ai donc eu beaucoup de plaisir à partager mes connaissances
avec ce groupe pour les 3 jours intensifs qu’ils ont avec moi.
J’espère qu’ils concrétiseront la bonne impression générale
dans les études de cas et l’examen final prévu début juillet.

Le pays continue à beaucoup évoluer depuis 5 ans que j’y vais.
Mais la crise se fait durement sentir là-bas comme chez nous.
Si les nouvelles constructions continuent à fleurir un peu partout,
les entreprises sont plus dures dans leurs choix d’investissements.
Cela se répercute également au niveau du pouvoir politique
qui est amené à faire des choix difficiles entre les nombreux besoins.
Et faire des choix en Serbie, ce n’est pas juste du saupoudrage...

Pour le reste, même si le programme était assez chargé,
entre les cours et le programme académique concocté à mon intention,
j’ai eu le plaisir de retrouver les bords du Danube sous un chaud soleil.
Et même si nous pouvons sentir la pression qui augmente dans le pays,
il y reste un aspect de qualité de vie que j’apprécie particulièrement.
Le rythme plus humain, la bière fraîche et la nourriture très bio,
sans que ce soit une pure approche marketing de distributeur...

A la réflexion je reste convaincu qu’ils ont quelques beaux atouts
à faire valoir et développer dans une Europe qui se cherche toujours...

16/03/2009

Relativité

 

einstein

Einstein nous l’a démontré en sciences depuis plus d’un siècle :

tout est relatif, même les notions d’espace et de temps.


Quand je regarde le déroulement des activités du monde autour de moi,

je ne peux m’empêcher de mettre en avant la théorie de la relativité.

Nous sommes assaillis de mauvaises nouvelles économiques.

Les rapports que je lis sur les évolutions possibles de la crise

sont plus qu’alarmants, certains sont franchement déprimants.

A en croire certains la fin du monde est pour demain matin.


Et pourtant le soleil se lève tous les matins, les oiseaux chantent

de plus en plus tôt et les fleurs poussent dans le jardin.

Le monde n’a pas fondamentalement changé, le regard des hommes oui.


Je reviens donc sur des pensées déjà émises il y a quelques mois.

Prenons le temps de profiter pleinement des merveilles de la vie.

Passons des moments agréables avec ceux qui nous sont chers.

Continuons à développer des idées, des projets pour embellir le monde.

Et sans oublier de partager, construisons le paradis sur terre.

 

22/02/2009

Patron privé de ski

Drôle de semaine...
Nous pensions partir faire du ski en famille la semaine du Carnaval.
Je dis nous pensions, parce que que j’ai du annuler ce mardi.
Rien à voir avec la crise dont je vous parlais la semaine dernière.
Non, je me suis simplement (bêtement ?) abîmé le genou gauche.
Verdict du médecin : hors service jusqu’au 28 février au moins.
Sans compter la possible intervention chirurgicale...
Mais je n’en saurais plus qu’après les vacances, au retour du spécialiste...
Qui va bien sûr pouvoir aller skier cette semaine, lui !

Bon, cela ne sert à rien de râler... ce qui est fait est fait !
Me voici donc bloqué à la maison au lieu d’aller respirer le grand air.
Je me console en revoyant une photo prise l’année dernière :
la première vraie grande descente avec mon aînée...
Superbe lumière sur la montagne, moments de bonheur partagé...
De très bons souvenirs que nous souhaitions renouveler...

Essayons de voir le côté positif des choses.
D’une part je ne perds pas trop de jours de travail puisqu’en vacances...
Pour un patron indépendant c’est toujours important...
Puis je pourrai plus facilement encadrer mon nouveau collaborateur,
en utilisant les facilités de connexion vidéo de nos Macs.
Mais en restant raisonnable sur le temps, je suis en vacances malgré tout !

Allez, bonne semaine à ceux qui pourront en profiter pleinement,
et courage pour les autres, le trafic routier sera moins dense !

22:03 Écrit par V. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vacances, crise, patron, genou, ski, mac |  Facebook |

15/02/2009

Tremplin pour l'emploi...

Mesdames et messieurs, la crise est là.
Une bonne récession bien lourde.
Voire un début de dépression.
Vous ne me croyez pas ?
Ouvrez les journaux, allumez la télévision :
on ne parle que de cela, ou de Fortis, ou bien des deux...

Et pourtant, moi, je crois à la croissance, même en ces temps incertains.
La preuve ? Je viens d’embaucher quelqu’un.
Il démarre demain lundi pour rejoindre mon aventure moderne.
Bon, cette fois, je n’ai pas ignoré les mécanismes de support.
Le contrat est un contrat de formation individuelle en entreprise.
En clair : 6 mois de formation avec des charges réduites pour l’entreprise,
qui s’engage à recruter pour un contrat d’au moins 6 mois ensuite.
Une formule intelligente pour remettre des gens dans le circuit du travail.
Mais qui est malheureusement peu connue des employeurs potentiels...

Donc, je m’engage pour au moins un an sauf incompatibilité...
Cela peut être long, un an, dans les circonstances actuelles.
Mais c’est aussi très court pour renforcer les projets en cours.
Mon objectif est de profiter de 2009 pour préparer un nouvel élan.
Et croyez-moi, développer de nouvelles activités, former quelqu’un
tout en assurant les résultats attendus par mes clients cette année,
ce n’est pas un job à temps partiel, loin s’en faut !

Bon, bien, bonne semaine à tous, moi je vais préparer la mienne ! 

17:43 Écrit par V. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : contrat, crise, projet, emploi, fortis |  Facebook |

08/02/2009

Stagiaire

J’ai accueilli une stagiaire pendant 2 semaines chez mon grand client.
Le but était de lui permettre d’observer un environnement d’entreprise.

Comme je n’ai pas vocation à être observé comme dans un zoo,
je lui avais préparé un petit projet à réaliser sur les 2 semaines du stage.

Je pense que le projet a été très formateur pour la stagiaire :
elle a du se frotter un peu au monde réel et essayer de comprendre
les développements actuels de l’économie et du monde en général.
Pour une jeune femme terminant des études de mathématiques pures
le choc était important à plusieurs point de vues.
D’une part, mon rythme de travail et mes attentes sont assez élevées.

D’autre part, le travail est très itératif lorsqu’il faut explorer
les conséquences potentielles de la crise sur les activités d’une entreprise.

Au final l’expérience a été enrichissante pour tout le monde.

La stagiaire a vraiment eu l’occasion de découvrir un monde inconnu.
Mon grand client dispose d’une petite étude donnant des pistes
d’analyse à développer dans les mois à venir.

Et j’ai pu me rendre compte à quel point les jeunes qui sortent
de nos universités sont peu conscientisés au monde qui est le nôtre.

Je suis donc prêt à renouveler l’expérience dans les mois à venir,
même si je préférerais clairement une durée plus longue de stage.
Mais encore faudrait-il que l’université soit prête à évoluer...

10:20 Écrit par V. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : monde, crise, stage, universite, entreprise |  Facebook |

15/01/2009

L'an Neuf !

Cela fait longtemps que je n'ai pas posté de message.

Après la Serbie, j'ai eu pas mal de travail pour terminer l'année 2008.
Puis j'ai pris de bonnes vacances entre Noël et début janvier.
Comme toujours j'en ai profité pour planifier les activités à venir.
Plus particulièrement la façon dont je souhaite gérer l'an neuf.

2009 nous est annoncé comme une année très difficile.
Je vais bien sûr m'inscrire en faux contre cette affirmation.
L'an neuf sera ce que vous voudrez en faire !

Pour ma part j'ai décidé de passer à la vitesse supérieure.
Concrètement, j'ai déjà sécurisé le chiffre d'affaires de l'année 2009.
Je suis désormais en train d'investir pour pouvoir développer
des activités encore plus intéressantes à partir de 2010.

Je suis convaincu que de bonnes idées, avec un suivi professionnel,
peuvent éclore et se développer même en temps de crise.

Je vous souhaite donc prospérité, santé et bonheur pour l'an neuf !