04/05/2009

Reprise

latoileduberger_plume_2-13e1ad

 

J’ai un peu délaissé ce blog depuis 3 semaines...
Il faut dire que l’actualité a été bien chargée.
Nous avons progressé sur plusieurs fronts à la fois.
Chacun des 3 projets sur lesquels j’ai décidé de me concentrer
a connu des avancées significatives depuis la mi-avril.
Cela ne veut pas dire que tout est déjà réalisé, loin de là !

Je reprends donc la plume, ou plutôt le clavier,
pour faire un petit point avec vous, mes fidèles lecteurs...

Le projet de notre nouvelle entreprise progresse lentement mais...
Nous avons développé quelques bons contacts depuis un mois
qui devraient porter des fruits dans les semaines à venir,
en plus des extensions que nous avons vendu ces dernières semaines.
Cela garantit la rémunération de notre employée jusque fin d’année...
Ce qui est déjà une source d’apaisement pour tous...

L’élargissement du champ d’une de nos ancienne activités
commence à prendre forme et devrait décoller pour fin d’année.
Nous sommes en train de préparer le renforcement de notre visibilité
auprès des acteurs du secteur d’une façon intéressante.
Il faut encore déployer cela dans les semaines à venir,
ce qui ne sera sans doute pas de tout repos, on s’en doute...

Enfin, le troisième projet met un peu plus de temps à prendre forme.
Je devrais logiquement y consacrer un peu plus d’énergie,
mais surtout, je pense à trouver de nouvelles ressources pour le porter.
J’ai encore trop tendance, malgré les expériences, à vouloir
faire beaucoup de choses moi-même quand ce n’est pas indispensable.

J’en reviens au conseil prodigué à un groupe de jeune cadres
à haut potentiel que nous avons rencontrés cette semaine :
le rôle du dirigeant est d’identifier les bonnes ressources
puis de les orchestrer harmonieusement dans les projets
pour faire progresser les projets et l’entreprise.

Sur ces sages paroles, je vous laisse pour aller travailler...

10:24 Écrit par V. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reprise, progres, ressources, projets |  Facebook |

13/04/2009

Lundi de Pâques

Grand Canal 2

 

Me voici de retour de ma semaine de voyages.
Le temps était superbe tant à la montagne qu’à Venise.
J’ai donc pu en profiter pour marcher en réfléchissant à mes projets.

Et le soir, mener des discussions très intéressantes sur les possibilités.
Le travail ne doit pas toujours être confiné aux rituels stricts des bureaux.

Je profite comme chaque année du lundi de Pâques pour me reposer.
Et bien sûr aussi pour coucher sur papier les conclusions de la semaine.
Je souhaite me concentrer jusque fin de l’année sur 3 de mes projets.
J’ai beaucoup d’autres idées très intéressantes, mais dois me concentrer.
Le risque de dispersion est très réel et j’y suis très sensible,
d’autant plus que les conditions économiques ne sont pas idéales.

Je vais donc m’atteler à développer un projet par entreprise.
Nous ferons le point à la fin 2009 sur l’avancement de chacun d’eux.
Et en fonction des résultats engrangés, je reverrai les options à renforcer.

Bon, il me reste à préparer la rentrée de demain.
Je vous laisse et vous retrouverrai sans doute dimanche prochain.

PS : Photo : Embouteillage sur le Grand Canal

04/04/2009

Montagne - Venise

Ce post sera très court : je pars dans moins d’une heure.

Je viens de terminer une semaine de travail bien chargée.
Bonne nouvelle : je viens de vendre un nouveau projet.
Mon associé en est enchanté, sans compter notre employée.

Nous partons une semaine pour les vacances de Pâques.
Mais ce ne sont pas des vacances pour moi, même si le rythme est calme.
Je vais rencontrer différentes personnes et discuter développement
des affaires sur une période de moyen terme : jusqu’à fin 2010.
Je souhaite redéployer la partie IT de mes activités vers l’open source.
Or d’anciens collègues et néanmoins amis sont actifs dans ce domaine.
Nous passons donc les voir à la montagne durant le weekend,
avant de plonger vers Venise où je vais me retirer pour préparer
la suite de mes aventures professionnelles : réflexion stratégique !

Bonne semaine à tous !

29/03/2009

Vision & Attraction

vision

 

J’ai donné un séminaire chez mon grand client ces jeudi et vendredi.
Le sujet : «Appliquer la Stratégie pour améliorer ses Résultats».
Le public : un petit groupe de 8 cadres sélectionnés avec soin.
L’objectif : permettre de déployer les formules développées depuis 2005
au sein de l’entreprise et qui ont permis de professionnaliser l’approche
stratégique du groupe, en structurant les processus et en augmentant
tant l’interactivité avec les opérationnels que la qualité des livrables.

Petite particularité : Raphaël m’accompagnait pour découvrir «en live»
la façon dont je donne ce genre de séminaire et les résultats atteints.
Dans notre souci de croissance, il serait utile que je ne sois pas le seul
à pouvoir délivrer ce type de produit assez innovant sur le marché.

Nous avons donc fait en réalité deux séminaires en un :
celui pour notre client mais aussi notre séminaire de développement.
Un point important que nous y abordons est la capacité à créer la vision.
Ce qui semble n’être pour beaucoup qu’une futilité un peu naïve
est en fait l’élément majeur qui va piloter le développement
de toute activité humaine par action incessante sur le subconscient.

Dès que nous développons consciemment notre vision de l’avenir,
que nous la ciselons pour la rendre détaillée et réelle à notre esprit,
nous sommes en train de mettre en oeuvre les forces insoupçonnées
de notre subconscient pour réaliser cette vision dont nous rêvons.
C’est le fameux principe de l’attraction universelle.

Et donc Raphaël et moi avons passé un peu de temps après la session
pour échanger sur les caractéristiques de nos visions personnelles
pour le développement de notre aventure commune.
Cela nous a permis de rapidement élaborer un plan commercial
renforcé pour proposer ce séminaire à un public plus large.
Mais cela, je vous en reparlerai sans doute bientôt...

22/03/2009

Les Alliances

Alliances

 

Ce vendredi soir j’ai passé près d’une heure en ligne avec mon associé.
Après quelques sujets divers concernant la gestion de notre entreprise,

Raphaël a abordé un point beaucoup plus important pour nous.

Il venait d’aller manger avec un ancien collègue croisé chez ADL.
Nos chemins se rencontrent de temps à autre, au gré des missions.
Cette fois, Raphaël voulait discuter des opportunités qu’aurait pu avoir
notre ancien collègue de le faire travailler sur une mission long terme.
Depuis plusieurs mois en effet, le taux d’activité de Raphaël a fort baissé.
Il vient de signer quelques petites missions, mais cela reste trop léger.

La conversation qu’il m’a rapportée a rapidement évolué...
Nous ne parlons plus de simplement contribuer au succès
d’un concurrent pour une mission particulière de long terme.
Il s’agit désormais d’évaluer dans quelle mesure nous pourrions
offrir une gamme de service complémentaires à leur entreprise.
C’est une formule qu’ils ont développée avec un autre ancien d’ADL.
Cela semble assez bien fonctionner au bénéfice des différentes parties.

Je dois avouer que je ne suis pas très enthousiaste pour cette approche.
J’ai acquis chèrement ma liberté professionnelle et en suis très jaloux.
J’ai donc demandé à Raphaël de réfléchir stratégiquement à l’alliance.
Quel type d’alliance voulons-nous dans quel but précis ?
Est-ce une approche à court terme pour développer des activités ?
Est-ce une approche de long terme pour s’intégrer comme pôle spécialisé
dans une structure qui dépassera largement notre entreprise ?

Je connais bien la théorie des alliances en stratégie.
Pour moi nous devons prendre le temps de réfléchir plus loin.
Les alliances peuvent être un outil merveilleux de développement.
Mais elles peuvent aussi être la fin du rêve que je porte en moi.
Et avec mon ego, plutôt chef de village gaulois que second à Rome.

16/03/2009

Relativité

 

einstein

Einstein nous l’a démontré en sciences depuis plus d’un siècle :

tout est relatif, même les notions d’espace et de temps.


Quand je regarde le déroulement des activités du monde autour de moi,

je ne peux m’empêcher de mettre en avant la théorie de la relativité.

Nous sommes assaillis de mauvaises nouvelles économiques.

Les rapports que je lis sur les évolutions possibles de la crise

sont plus qu’alarmants, certains sont franchement déprimants.

A en croire certains la fin du monde est pour demain matin.


Et pourtant le soleil se lève tous les matins, les oiseaux chantent

de plus en plus tôt et les fleurs poussent dans le jardin.

Le monde n’a pas fondamentalement changé, le regard des hommes oui.


Je reviens donc sur des pensées déjà émises il y a quelques mois.

Prenons le temps de profiter pleinement des merveilles de la vie.

Passons des moments agréables avec ceux qui nous sont chers.

Continuons à développer des idées, des projets pour embellir le monde.

Et sans oublier de partager, construisons le paradis sur terre.

 

09/03/2009

La Force et L'Esprit

Cette semaine a été l’occasion d’une expérience intéressante.
Rien de vraiment neuf, mais c’est toujours impressionnant.
Voici en quelques mots de quoi il s’agit.
Pour trouver de quoi souffrait mon genou gauche,
je devais encore passer quelques examens à l’hôpital.
Et ce vendredi j’avais la consultation avec le spécialiste
pour m’indiquer si l’on devait finalement opérer ou pas.
Entre-temps, séances de kiné pour assouplir un peu la jambe.

Tous les signaux que je recevaient indiquaient : opération !
Problème de ménisque, faire attention, risques d’aggravation,...
Je suis donc naturellement passé dans un mode «pré-opération».
J’ai fait très attention à ne pas forcer, à marcher lentement,
à protéger autant que faire se peut mon pauvre genou,
de peur de risquer d’aggraver la situation avant l’opération.
Résultat : démarche modifiée, nouveaux problème musculaires,
début de tiraillements dans le dos : tout a commencé à se déglinguer...

Puis est venue la consultation de vendredi : le verdict tant attendu.
Très bonne nouvelle : il y a eu un problème sérieux mais ...
il s’est résorbé et avec du repos et de la kiné cela devrait être fini !
Mieux : aucune séquelle à prévoir et aucun impact pour le sport !
En deux jours mon corps a récupéré ses facultés, fini les problèmes !

Leçon maintes fois répétées : ce que l’Esprit croit devient Réalité.
Cette réalité se matérialise dans notre corps et notre environnement.
C’est une Force incroyable si on l’utilise consciemment pour progresser.
Matière à réflexion en ces temps où les craintes collectives sont
à la source d’une spirale négative se matérialisant dans l’économie.